Escarbille d’azur

Fleurs séchées bleues

Petite bleue, belle exilée des grandes chaleurs.

Tu ouvres en étoile ton tout petit cœur dans l’immense ennui de l’hiver. Et c’est en la poitrine, la brassée de paille qui nourrit le foyer.

Gentil ciel dentelé qui se déplie et se déploie à l’infini. On y entend rires d’enfants et de ruisselet. Vaguement fifre de payse…

Petite bleue, belle endormie à tout jamais.

Extirpée d’une veine de l’été, je t’ai gardée pour ce moment précis où mon âme aurait faim d’une pincée de lumière…

L.Huet 2019

 

2 commentaires sur “Escarbille d’azur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s